Épisode 3 : Des boutons beaux, solides et durables

Épisode 3 : Des boutons beaux, solides et durables

Bonjour à toutes et à tous,

Toujours dans notre série d'épisode visant à vous expliquer la fabrication de nos produits, nous allons aujourd'hui vous faire découvrir nos boutons en éco-gala - pierre de lait.

Ce n'est peut être qu'un détail, mais même les boutons sont importants pour nous.

Qu'est-ce-que la pierre de lait ?

La pierre de lait provient de la caséine, principale protéine du lait, elle représente 82% des protéines totales.

Après séparation des matières grasses du lait par un procédé de centrifugation, la caséine est isolée par agglomération du lait écrémé.

La caséine est utilisée comme bioplastique dès le XIXème siècle. 
La "pierre de lait" connaîtra un essor industriel important au début du XXème siècle, mais son utilisation comme bioplastique sera progressivement abandonnée au profit de plastiques entièrement synthétiques pour des raisons économiques.

Pourquoi est-ce une matière éco-responsable ?

La majorité des boutons que l'on trouve dans la mode haut de gamme est en Corne. Cette matière provient majoritairement d'animaux d'Amérique du Sud, d'Asie ou d'Afrique. Vu les kilomètres parcourus, ce n'est pas la matière idéale.

Le Corozo ou "ivoire végétal" est aussi beaucoup utilisé pour concevoir des boutons. Le Corozo est un albumen (un organe de réserve de graine) du fruit du palmier à ivoire d'Amérique Centrale et du Sud mais aussi d'Afrique. Là encore, à cause de la provenance du Corozo, ce n'est pas la matière à privilégier pour nos produits. 

Pour nos boutons, c'était la solution offrant le plus faible impact environnemental possible.

L'éco-gala est une matière naturelle, et c'est en réalité un déchet de l'industrie laitière européenne.

Nous vous expliquons sont parcours : la caséine est récupérée en Irlandepuis envoyée au nord de l'Italie pour être transformée en pierre de lait. Ensuite la matière est taillée dans la région lyonnaise par un atelier pour en faire des boutons. De la matière première au bouton, c'est un périple de 2000 km.
Pour comparaison c'est environ 5 fois moins que pour la fabrication d'un bouton en Corne ou en Corozo, dont la matière première viendrait par exemple d'Amérique du Sud.

A quoi ressemblent nos boutons ?

L'éco-gala permet de fabriquer des boutons très solides, tout en étant naturels et biodégradables.

Nous avons choisi de beaux boutons satinés, noirs avec un léger trait blanc, pour un résultat très chic.

Un atelier créateur de boutons dans la région lyonnaise.

Nous avons trouvé ces boutons en caséine de lait chez un prestigieux créateur de boutons dans la région lyonnaise, à Couzon-au-Mont-d'Or. La société Corne et Corozo Réunis (CCR) fondée en 1929, est reconnue pour son savoir-faire dans les matières naturelles.

Très impliquée dans la recherche et développement, CCR a à coeur de développer des collections contemporaines et adaptées aux tendances du marché, notamment dans le développement de matériaux éco-conçus.

Avec ce mail sur nos boutons en caséine de lait, vous avez maintenant toutes les informations sur les matières utilisées pour la fabrication de nos costumes responsables et tailleurs responsables.

Dans le prochain épisode, vous aborderons notre journée de shooting de nos costumes et tailleurs responsables.

Belle journée et à très vite,

Théo et Romain


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés